protection de la peau : Les mécanismes de l'allergie de contact (2)

Les mécanismes de l'allergie de contact (2)

Après un eczéma, si le contact avec la substance allergisante est éliminé, la peau guérit (3). L'organisme garde une trace durable de cet épisode (mémoire immunitaire). En cas de nouveau contact avec la substance en question (4), la peau va réagir en quelques heures par une nouvelle poussée d'eczéma, plus violente que la précédente (5). Les démangeaisons sont alors très fortes et on observe souvent un suintement et la formation de croûtes.

Contrairement aux virus qui sont des organismes vivants, les substances allergisantes ne peuvent être détruites par les défenses immunitaires. La mémoire immunitaire étant généralement définitive, seule une absence de contact avec la substance en question garantit une guérison durable.